Aller le contenu

2017 : l’année du véhicule utilitaire


Citroën Jumpy

Citroën Jumpy a été vendu à 6 000 exemplaires depuis sa commercialisation 1995. Son relooking est l’opportunité pour le constructeur de le présenter en trois longueurs ( 4,60 m ; 4,95 m ; 5,30 m) pratique pour les besoins des professionnels.

Travailleur et robuste , il permet jusqu’à 1400 kg de charge utile et 6,6 m3 de volume de chargement et rangement tout en étant capable de tracter pas moins de 2,5 tonnes.

Le Jumpy fait place à des équipements inédits dans le secteur de l’utilitaire comme les portes latérales coulissantes à commande à distance, la caméra de recul Top Rear Vision pour une visibilité performante , l’affichage tête haute couleur et un système de navigation en ligne 3D à commande vocale couplé à un écran tactile. Testé sur 500 kilomètres, le Jumpy s’est montré maniable en milieu urbain et étonnement souple à conduire sur route, notamment grâce à son régulateur de vitesse adapté à aux longs trajets.

Toyota ProAce

Ressemblance avec le Jumpy et le Partner, le Toyota ProAce offre des caractéristiques techniques similaires . Après la Yaris, il est le deuxième véhicule Toyota à être labellisée Origine France Garantie car il est de A à Z fabriqué dans l’usine PSA. Commercialisé en trois motorisations diesel de 95 à 120 chevaux, le ProAce atteint un niveau de consommation moyenne d’environ 5,3 litres, ce qui en fait un des utilitaires les plus digne de sa catégorie. Heureuse nouvelle, il s’accompagne d’une garantie de trois ans ou d’une garantie au 100 000 km.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *